Le télégramme:

Né en 1972, à Hyères-lès-Palmiers, sur la Côte-d’Azur, Ghislain Fernandez, orthoprothésiste et écrivain quelques heures chaque jour, a découvert le plaisir de la littérature à l’âge de 9 ans. Il s’est passionné pour l’heroic fantasy, un genre littéraire apparu en 1930, aux États-Unis, qui se caractérise par une intrigue centrée sur un ou deux héros. Et, vingt ans plus tard, il a repris l’écriture pour publier, en février 2012, le « Mystérieux héritage de Diéla », le premier tome de la saga de quatre romans « À l’aube des temps nouveaux ». Suivent « Orbitaorlus », une histoire en deux tomes qui se passe en Bretagne et « Capucine et l’étoile céleste », un conte pour les plus petits. Samedi, il était en dédicace au centre E. Leclerc pour la sortie de son dernier ouvrage, « Wibo », un conte sur le thème des loups. Ce conte émouvant qui a remporté le premier prix de l’Imaginaire, organisé par le musée du Loup, est une vraie bouffée d’oxygène pour toute la famille.

 

Regardez cette vidéo à 4 minutes 50

Sur le matins des éditeurs Bretons

http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_local_19_20_iroise.html